ça fait très longtemps que je n'ai rien dit  ( là, le barbu dirait que ça n'est pas vrai ...). Pourtant, j'ai fait quelques voyages dans des contrées peut être moins lointaines que la Chine , mais tout aussi exotiques (traduire la Bretagne )

IMG_1198

 

où les tempêtes sont de sable et non de trucs blancs :

 

IMG_1195

 

IMG_1045

 

IMG_1201

J'y suis même allée au printemps:

 

IMG_9710

 

IMG_9713

 

Mais voilà: en février, l'aiguille en fête m' attire tous les ans... D'aucuns diraient que je ne manque pas de matières premières pour mes broderies; mais l'idée c'est de voir d'autres choses, glaner des idées et des images...ça ne peut pas nuire ( un peu comme la crème dans le lapin sauce moutarde ! )

Donc, expédition à Paris... c'est bien le terme qu'il faut employer pour des contrées aussi dépaysantes ! Faut dire qu'en Savoie , cette année, nous n'avons pas eu grand chose : (la haute maurienne pour les premières images )

 

IMG_1167

 

IMG_1172

 

IMG_1092

 

IMG_1094

 

 

A ce sujet, une photos mystère : où a t'elle été prise et kékecé ?

 

IMG_1252

 

 

 

 

Revenons à nos moutons, ou plus exactement à Paris, ville sinistrée par quelques centimètres de neige, où les parcs sont fermés par principe de précaution ( et vivent les parapluies ). Galère de RER, glissades sur des trottoirs soigneusement non déneigés et gelés...bref, j'étais bien contente d'avoir embarqué la tenue savoyarde ! Le tout sur fond de disputes politiques , de réchauffement climatique, d'incompétence des services secrets, et de rêve de tartiflette !

 

IMG_1265

 

 

Un seul avantage : beaucoup moins de monde que les autres années pour l'aiguille en fête  . Le résultat de cette météo dissuasive et celui d'une évolution de ce salon depuis deux ans ? De moins en moins d'exposants originaux, de fournitures de bases pour les brodeuses . Les exposants ( il y a quelques exeptions ) amènent tous les mêmes choses, et non les petits plus qu'on ne trouve nulle part ailleurs...On trouve quand même de très jolies matières à tricoter, des dizaines de vendeurs de tissus japonais ( mais où sont passés les indigos extraordinaires , travaillés avec des réserves , qu'on voyait il y a cinq ans ? ), quelques jolis fils classiques dmc ou stef ; mais pas de fibres soie ou autres . Bref, une déception !

Coté exposition, nous sommes  loin de la qualité du salon au fil de l'Orient. Les réalisations sont très jolies,les boutis époustouflants, mais il y a des redites ( tissage ).

Un grand coup de coeur: les broderies d 'Hélène Le Berre :

 

AF1QipOdLHULgtCwFcsVDkBBO0Tnb7pNFH3a-DJx70kW=s512-p-qv=prrfg9100sh1qdur3a2r8mgna7cc3ec7k,m=ec69a45029f5b621fa4ffba27de88201,x=,t=25-iv8297

 

AF1QipPXsv-38pK-nxTpihwhLBcatdYtwoMZehsW_Cr7=s512-p-qv=pt572cvrb8oftsnacrp2teq0b12fb6dpd,m=ec69a45029f5b621fa4ffba27de88201,x=,t=25-iv8296